Tous les champs sont requis.

Fermer

Infolettre Janvier 2019

Infolettre Janvier 2019
Infolettre Janvier 2019

Aucun commentaire

 

 

INFOLETTRE MÉDICIE JANVIER 2019

LA PRODUCTIVITÉ POUR CONTRER LA PÉNURIE DE MAIN-D’OEUVRE ?

 Le 28 janvier 2019 – Rédigé par Sylvie Lacroix

La pénurie de main-d’œuvre qui sévit actuellement au Québec est susceptible de continuer de nuire aux PME et à l’ensemble de l’économie en 2019. Et, la situation risque de perdurer encore quelques années. 

Les PME et les grandes entreprises se font une concurrence féroce auprès du même bassin de main d’œuvre.  Les employeurs risquent donc de s’embarquer dans des stratégies coûteuses d’attraction et de rétention provoquant ainsi une surenchère au niveau des salaires et des conditions de travail.

Malheureusement, à ce jeu, les PME partent perdantes face aux grandes entreprises faute de moyens.

Et si les gains de productivité de la PME étaient la meilleure avenue pour contrer la pénurie de main-d’oeuvre ?

Pour en savoir plus : https://bit.ly/2MGUwbv

Le stress, ce cancer qui affecte votre entreprise !

Les travailleurs d’aujourd’hui font face à plusieurs défis sources de stress, que ce soit au travail, à la maison ou provenant des deux environnements.

En cas de débordements, le stress peut devenir chronique et avoir des effets dommageables sur la santé physique et mentale sérieux dont : la dépression, l’épuisement professionnel, la fatigue chronique, la douleur chronique, les problèmes cardiaques, le diabète, l’anxiété et même le syndrome du choc post-traumatique.

Ces problèmes de santé affectent la performance des entreprises et sont à la hausse, et ce, de façon constante au Canada. Malheureusement, cette tendance n’est pas près de ralentir.

Les employeurs ont donc tout avantage à se pencher sur cet enjeu, car déjà, le fardeau financier du stress sur les entreprises est énorme.

Pour en savoir plus : https://bit.ly/2TvpV3H

La génétique au service des entreprises

Vos coûts d’assurances collectives ne cessent d’augmenter et vous constatez que les réclamations en invalidité de courte durée pour des raisons de santé mentale représentent 56 % à 70 % des coûts et se chiffrent en moyenne à 18 000 $ par employé. 

Les développements scientifiques récents ont permis de découvrir que le profil génétique d’un individu peut grandement influencer sa réaction à un médicament. En effet, la pharmacogénétique permet maintenant de personnaliser le choix et la dose des médicaments avec l’ADN d’un individu, réduisant les risques de subir des effets secondaires indésirables et en augmentant les chances de recevoir le meilleur traitement.
Cette découverte a de grands avantages pour les entreprises et les employés en 
augmentant les chances de rémission d’une dépression et en diminuant la durée d’absence en invalidité de courte durée.

Pour en savoir plus : info@medicie.ca

MÉDICIE – POUR DES ENTREPRISES EN SANTÉ

MÉDICIE vous accompagne dans vos démarches pour améliorer
la santé de votre actif le plus crucial : vos employés !
Pour ce faire, nous offrons, via nos partenaires, différents services que nous pouvons adapter à vos besoins spécifiques. 
  • Tests de dépistage sur mesure en fonction de l’âge, du sexe, de la condition de l’employé, de la pertinence des analyses et des budgets disponibles
  • Banque de RDV pour urgences ou consultations
  • Tests préemplois ou périodiques
  • Dépistage de drogues
  • Événement « Journée Santé » en entreprise
  • Services-conseils, formations et conférences
  • Ambassadeur- Promoteur Affilié pour l’attestation PME en Santé
  • Page Facebook et LinkedIn ….Suivez-nous !

 Pour plus d’informations, allez sur notre site internet au medicie.ca

ou communiquez avec Médicie par courriel à info@medicie.ca 

 

LA SANTÉ EN QUESTIONS

Quelle est la différence entre « burnout » et dépression ? 

Les études ont démontré qu’en situation de stress, le cortisol est produit par le corps humain pour lui permettre de mobiliser l’énergie nécessaire pour réagir efficacement. Lorsqu’une personne est constamment exposée au stress (stress chronique), le niveau de production de cette hormone peut en être modifié. C’est en mesurant le niveau de cortisol que les chercheurs ont découvert des différences importantes entre les personnes qui souffrent de « burnout » et celles qui souffrent de dépression.

Le « burnout » :

Les individus qui souffrent de « burnout » ne produisent pas assez de cortisol, comme si le corps décidait de faire la grève. Le « burnout » ou l’épuisement professionnel n’est pas une dépression. L’individu qui en est affecté ressent une fatigue émotionnelle, une dépersonnalisation (la personne ne se sent plus concernée par ce qui lui arrive) et un manque de motivation.

La dépression :

Lorsque le système de réponse au stress est trop souvent sollicité, les autres systèmes de notre organisme restent alertes. Cet état d’alerte constant est néfaste et peut mener potentiellement à des problèmes des santé mentale comme l’anxiété et la dépression. Ainsi, ceux qui souffrent de dépression produisent trop de cortisol comme si le cerveau avait décidé de réagir d’une manière prolongée au stress en produisant constamment un fort taux d’hormones.

La personne atteinte de dépression ressent plusieurs symptômes physiques (fatigue, manque d’énergie ou grande agitation, problèmes de sommeil, diminution ou augmentation de l’appétit, maux de tête, douleurs au dos ou à l’estomac) et psychologiques (grande tristesse, perte d’intérêt pour les activités, sentiment de culpabilité ou d’échec, diminution de l’estime de soi, manque de concentration, difficulté à prendre des décisions et pensées suicidaires). Ces symptômes sont présents la majeure partie du temps, pendant au moins 2 semaines.

Vous avez d’autres questions ? Soumettez-les à info@medicie.ca

Source : Centre d’Étude sur le Stress Humain

Vous ne voulez rien manquer sur ce qui concerne la santé en entreprise ?

Suivez-nous sur LinkedIn où nous publions régulièrement des chroniques ou de l’information en lien avec vos besoins et votre réalité.

Pour nous suivre cliquez sur

https://www.linkedin.com/company/médicie